5 clés essentielles pour faire aimer la vie au Maroc à tes enfants

Installation au Maroc


​Mes enfants vont-ils s’adapter et s’intégrer au Maroc? C’est bien LA question qui préoccupe les parents installés au Maroc ou bien qui l’envisagent.

​Dans cet article, je te livre 5 clés essentielles pour leur faire aimer l​a vie au Maroc… encore plus que les bonbons 🙂

Il y a quelques temps, ​en discutant avec une amie, celle-ci m'a confié les ​appréhensions qu'elle avait eu au début de son installation au Maroc quant à l'adaptation de ses enfants dans leur nouveau pays.

Elle m'a également confirmé que beaucoup de ​familles n'osent pas poser leurs valises au Maroc justement par crainte que leurs enfants ne s'y épanouissent pas.

Il m'a donc paru ​fondamental de partager avec toi dans cet article les 5 clés que j'estime essentielles pour faire aimer la vie au Maroc à ton enfant, et donc l'aider à s'y épanouir.

​Les méthodes que je vais te présenter sont particulièrement adaptées aux enfants de 5 à 12 ans.

​​Si ton enfant a moins de 5 ans, tu devrais rencontrer peu voir aucunes difficultés avec ​lui à ce sujet car si tu te sens bien au Maroc, lui le sera certainement aussi​.

Après 12 ans, l’enfant entre vraiment dans l’adolescence donc il te faudra adapter les points suivants avec la psychologie toute particulière des ados 😉

 Allez c’est parti !

Clé n°1 : prépare-lui un cadre de vie épanouissant

Un cadre de vie épanouissant, c’est non seulement un environnement matériel mais aussi familial propices au bien-être.

Un cadre de vie matériel familier : une des bases pour faire aimer le Maroc à ton enfant, c’est de lui préparer un cadre de vie où il se sente bien, que ce soit l’endroit où vous allez habiter ou bien l’école où il va étudier.

Avant de venir au Maroc vous viviez dans une maison au cœur d’un petit village tranquille, et maintenant tu envisages de louer un type F1 dans un des quartiers les plus populaires de Salé ? Je sens que tu aimes prendre des risques…

​Pour autant je ne suis pas en train de te dire que tu doives lui fournir un cadre 5 étoiles, mais juste que celui-ci doit permettre des conditions de vie proches de celles que vous aviez auparavant.

​Car il est avéré que les premières impressions que ton enfant aura du Maroc influenceront beaucoup sa façon de percevoir ce pays à l'avenir.

Épanouie-toi pour l’aider à s’épanouir : ​ton enfant est ton miroir et son ressenti est intimement lié au tien. Donc si ​tu ne te sens pas heureuse au Maroc, par exemple parce que tu ne t’y épanouis pas professionnellement, intellectuellement ou bien socialement, comment veux-tu que ton enfant le sois ?

Alors parallèlement à l’aide que tu lui apportes pour qu’il se sente bien au Maroc, n’oublie pas de t’accorder le temps et les efforts suffisants pour que toi tu y parviennes. De même, si un des deux parents travaille beaucoup en semaine, rattrapez le week-end en vivant des moments forts avec votre enfant, et ​restez à son écoute.

Prépare un cadre de vie épanouissant à ton enfant pour lui faire aimer le Maroc

Clique pour tweeter !

Clé n°2 : rassure-le et motive-le

Une clé essentielle qui t’aidera à faire aimer le Maroc à ton enfant, c’est de comprendre sa psychologie et de l’encourager à aller de l’avant.

Garde une attitude positive avec lui : l’arrivée au Maroc est un grand changement pour ton enfant à de nombreux égards (lieu de vie, école, langue, culture, climat…), ce qui va certainement générer chez lui des émotions fortes et diverses (tristesse, joie, anxiété, etc.), et aura 2 principales conséquences :

  • ​Il est possible que son tempérament change, par exemple de calme qu’il devienne excité comme une puce, ou de bavard qu’il devienne muet comme une carpe,
  • ​Il est probable que certains apprentissages qu’il avait parfaitement acquis jusqu’à présent soient temporairement mis à mal. Il était parfaitement propre et il se remet à faire pipi au lit ? Ou alors lui qui dormait dans son lit depuis des mois, voilà qu’il demande à s’endormir dans la chambre de papa et maman 🙂

Ne t’inquiète pas, tout cela est normal dans les premiers mois.

Oui je sais au fond de toi ça bouillonne parce que tu t’apprêtes à mettre en machine le troisième jour de suite ses draps, ou bien parce que ta fin de nuit passée sur le rebord du lit t’a légèrement tordu le coup.

ZEN ! Prends un jus d’orange fraîchement pressé et ça repars !
vie-au-maroc-emoi

Crédit photo : Pixabay

Rassure-le, reste souple, soit à son écoute au maximum et tu verras qu’au bout de quelques semaines, en appliquant les 5 clés que je te donne, tout reviendra dans l’ordre (in ch' Allah)

Laisse-lui le temps de prendre ses marques : il est rentré dans sa nouvelle école depuis 6 mois et tu voudrais déjà qu’il soit le premier de la classe, ou bien qu’il sache déjà parfaitement lire et écrire l’arabe ?

Stop. Inspire. Expire 🙂

Si ton enfant  semble stagner dans ce qui est scolaire, c’est très probablement parce qu’il est en train d’intégrer un tas de nouvelles compétences et connaissances : l’apprentissage de l’arabe marocain et/ou classique, l’intégration d’une nouvelle culture, d’un nouveau mode de vie, la création de nouvelles amitiés. Il ne stagne pas, il prend juste de l’élan pour faire un grand bon en avant après !

Ne l’associe pas aux difficultés que tu rencontres : l’installation au Maroc est un long chemin semé de joies mais aussi parfois d’embûches.

On est le 20 du mois et ton compte bancaire ressemble au désert de Gobi ? Tu as la mélancolie de ton ancien pays et tu donnerais tout mon manger un bon camembert ? Ton boss te prend pour une pile Energizer ? ​

Ne fais pas part de ces problèmes à ton enfant. Cela ne résoudra rien, si ce n’est qu’en ajouter un de plus en le rendant anxieux et en lui donnant une vision négative du Maroc qui restera peut-être ancrée en lui.

De plus ce que tu ressens toi n’est peut-être pas ce que lui ressens. Laisse-lui donc l’occasion de se faire sa propre expérience du Maroc, sans être influencé par les difficultés que tu rencontres et qui sont certainement passagères.

Comble-le d’affection : en venant vous installer au Maroc, ton enfant a laissé derrière lui tous ses précédents repères. Donc dans vos débuts dans ce pays, le seul qui lui reste, c’est sa famille, c’est toi, ton conjoint, peut-être ses frères et sœurs.

Alors à ce moment plus que n’importe quel autre, il a besoin de ton affection, de sentir que tu es là pour lui et que tu l’aimes inconditionnellement.

Encourage-le à se dépasser : je le répète souvent, l’installation au Maroc va t’amener à te dépasser, mais c’est tout aussi le cas pour lui !

Il va devoir aller au-delà de ses limites pour oser acheter un litre de lait à l’épicerie du coin en bredouillant quelques mots en « darija », ou encore pour faire le premier pas afin de nouer des liens d’amitié avec les enfants des voisins ou de l’école.

Alors encourage-le ! Dis-lui que tu sais que ce n’est pas facile, mais que tu es sûre qu’il y arrivera, parce qu’il a toutes les qualités pour. Et quand il te fait part des efforts qu’il a fait ou des réussites acquises, félicite-le et dis-lui que tu étais sûre qu’il réussirait !

Rassure et motive ton enfant pour lui faire aimer la vie au Maroc !

Clique pour tweeter !

Clé n°3 : dialogue avec lui sans modération 

Rassurer et motiver son enfant dans les premiers temps au Maroc c’est essentiel, dialoguer avec lui c’est indispensable.

Laisse-le exprimer ses émotions : comme je te l’ai dit plus haut, venir vivre au Maroc va probablement engendrer chez ton enfant des émotions diverses.

Fais-lui comprendre qu’il a tout à fait le droit de les ressentir, que c’est le cas pour nous aussi, et encourage-le à mettre des mots sur celles-ci.

Tu sens que ton enfant est triste ? Demande-lui pourquoi et essaie de développer le sujet ensemble en lui apportant des réponses rassurantes.

adaptation-enfant-maroc-emoi

Crédit photo : Pixabay

Implique-le dans certaines décisions : vous avez prévu de changer de ville, de quartier, ou d’école au Maroc ? Vous réfléchissez pour passer un week-end détente dans le royaume ?

Selon son âge, associe-le plus ou moins à votre décision en lui demandant son avis afin qu’il se sente vraiment impliqué dans votre vie familiale au Maroc.

De même, n’hésite pas de temps en temps à faire des petits bilans avec lui pour qu’il exprime ce qui s’est bien ou moins bien passé depuis votre installation.

Conseille-le : face à toutes les nouveautés que va rencontrer ton enfant dans son adaptation au Maroc, il aura à coup sûr des questions à te poser, et donc besoin de tes précieux conseils.

Bien connaître le Maroc et accompagner ton enfant en ce sens seront une richesse supplémentaire pour t’y aider. 

Dialogue avec ton enfant sans modération pour lui faire aimer la vie au Maroc !

Clique pour tweeter !

Clé n°4 : fais-lui découvrir le Maroc

En venant s’installer au Maroc, ton enfant a expérimenté un pays dont la culture est souvent bien différente de celle dont il a pu avoir l’habitude par exemple en Europe.

Alors il est indispensable que tu l’accompagnes dans cette découverte du pays, car cela l’aidera à coup sûr à s’y sentir chez lui.

Fais-lui découvrir le Maroc et sa culture : voyage avec lui à travers le Maroc, afin qu’il en voit toute la richesse mais aussi les contrastes. Même si tu n’as pas les moyens mais que tu habites une grande ville ou à proximité, emmène-le voir les monuments et autres lieux connus de la ville. Le mieux est au préalable de te renseigner sur l’histoire de chaque endroit que vous visiterez afin de lui expliquer sa symbolique.

Aussi, n’hésite pas à l’emmener à une librairie (généralement chaque grand ville a au moins une grande librairie de référence) afin de lui offrir de temps en temps un livre adapté à son âge sur cette thématique.

Concernant la culture marocaine, même si j’ai prévu de t’en parler petit à petit et que j’ai déjà réalisé quelques vidéos sur le sujet, je pense que c’est en étant en contact avec le peuple marocain qu’on apprend le mieux à le comprendre et à en saisir la diversité. Et pour cela, la connaissance de l’arabe marocain lui sera d’une grande aide.
rabat-expatriation-maroc-emoi

​Tour Hassan, Rabat (Maroc) - Crédit photo :​ © Maroc Émoi 

Aide-le à apprendre l’arabe : je te le répète souvent, vouloir vivre au Maroc sans au minimum apprendre les rudiments de l’arabe marocain (ou darija), c’est se condamner à voir le Maroc en noir et blanc, c’est-à-dire en n’en percevant qu’une partie restreinte.

Dans un premier temps je te conseille de commencer par apprendre le darija afin qu’il soit en mesure d’interagir avec la société marocaine et notamment des enfants de son âge. J'ai déjà réalisé un certain nombre de vidéos sur le sujet dont tu peux t'aider 😉

Et dans un second temps ou parallèlement, aide-le à apprendre l’arabe classique/moderne afin qu’il puisse élargir sa compréhension de ce pays et avoir accès à des ressources qu’on ne trouve que dans cette langue.

Fais-lui faire des activités qu’il aime : ta fille raffole des activités artistiques ou manuelles ? Pourquoi pas l’inscrire à une association qui propose ces activités, ou bien acheter directement du matériel dans les librairies de proximité ou spécialisées et t’y mettre avec elle ?

Ton fils est un fan de football ? ​Que dirais-tu de l’emmener avec toi de temps en temps assister à un match du championnat marocain (dans les gradins occupés par les familles), ou bien l’inscrire à un club de football ? Même si les meilleurs sont très onéreux (en moyenne 2500 dirhams l’année), il existe aussi des petits clubs de quartier notamment avec des associations, et cela ne te coûtera pas grand-chose.

Je t’encourage aussi à faire régulièrement des sorties avec ​tes enfants, sans forcément vider ton porte-monnaie. Ce peut être une journée pique-nique passée en forêt, une matinée ​au bord de la mer à chercher des petits crabes et autres « bébêtes », ou alors un jus d’orange bus juste toi et lui sur la place Jamaa El Fna 🙂

Bref, montre-lui que le Maroc c’est cool et qu’on peut s’y amuser !

Fais découvrir le Maroc à ton enfant et montre-lui qu'on peut s'y amuser !

Clique pour tweeter !

Clé n°5 : aide-le à maintenir et tisser des liens 

Pour s’épanouir au Maroc, ton enfant aura besoin certes de maintenir certains liens, mais aussi d’en tisser de nouveaux.

Conserve certaines de vos anciennes habitudes : en venant vous installer au Maroc, ton enfant a laissé derrière lui tous ses précédents repères. Donc dans vos débuts ​dans ce pays, le seul qui lui reste, c’est sa famille.

​Prends donc le soin de conserver certaines habitudes familiales que vous aviez auparavant. Ainsi, elles serviront de bases à ton enfant et il s’aidera de ces moments pour tisser ses nouveaux repères.

Avant d’arriver au Maroc, vous aviez l’habitude de ​vous balader en famille chaque dimanche, ou bien de faire des activités manuelles chaque mercredi après-midi? Alors pourquoi changer !

​​Aide-le à garder contact avec son ancien pays : s’installer au Maroc ne signifie pas que ton enfant doive ​faire table rase de son passé.

Laisse-le communiquer régulièrement avec les membres de votre famille laissée dans votre ancien pays, mais aussi avec certains amis proches à qui il a dû dire au revoir le pincement au cœur.

En revanche, je te conseille de ne pas reproduire cela à intervalle trop peu espacée, surtout dans les premiers mois de votre installation au Maroc. Appeler presque tous les jours son ancien pays, ou bien s’y rendre tous les 2-3 mois n’aidera pas du tout ton enfant à trouver ses marques au Maroc, et risque au contraire de lui faire perdre sa stabilité.

Fais-lui rencontrer d’autres enfants au même parcours : tu connais d’autres familles installées depuis plus longtemps que toi au Maroc, ou bien qui s’y sont adaptées plus vite que toi ? N’hésite pas à organiser des rencontres communes afin que ton enfant puisse côtoyer les leurs.

Cela lui permettra de se sentir moins seul. Il se dira : « tiens, d’autres enfants sont venus s’installer au Maroc comme moi, et ils sont heureux ». Cela lui donnera confiance en lui et en ses capacités d’adaptation au Maroc.

En revanche, ​évite de le laisser ne fréquenter que des enfants qui ont la même trajectoire que lui. Au contraire, encourage-le aussi à faire connaissance avec des enfants qui ont grandi au Maroc, afin qu’il enrichisse ses capacités à aller rencontrer les autres.

Conclusion : on est pas des supers parents mais on y travaille

​Si tu a à cœur que ton enfant s’adapte au Maroc et aime ce pays, tu as beaucoup à gagner ​​en lui prépar​​ant un cadre de vie épanouissant, ​en le rassur​ant, le ​motiv​ant et ​​en dialogu​ant avec lui ; mais aussi ​en lui faisant découvrir le Maroc et ​en l’aid​ant à y tisser des liens forts sans qu’il oublie d’où il vient.

Cependant s’expatrier au Maroc, c’est tout un changement pour les enfants, mais aussi pour nous parents. Il est donc fort possible qu’il y ait des jours où tu n’aies pas le temps ou bien le moral pour utiliser ces clés. Ne t’en veut pas, et garde en tête que nous aussi parents nous avons le droit d’avoir nos moments de faiblesse, sans culpabiliser. 

​BONUS : Télécharge ta fiche mémo !

​Tu trouveras ci-dessous ​une fiche MÉMO reprenant tous les points que j’ai abordés dans cet article ainsi qu'une page où tu pourras prendre des notes.

​Si tu fais déjà partie de la famille Maroc Emoi (abonné(e) au blog), ​tu peux accéder à ta fiche ici en utilisant le mot de passe que je t'ai envoyé par mail.

Si cet article t’a plu, partage-le ​à tes ami(e)s afin qu’il soit utile au plus grand nombre. J’iiime, ju partage 🙂

Enfin je t'invite à ​​partager en commentaire avec moi et tous les parents qui lirons cet article les méthodes et astuces que tu as utilisées pour aider ton enfant à s’adapter au Maroc. J’ai hâte de les lire !
fleur-hibiscus-femme-expatriee-maroc
Suivre

À propos de l'auteur

Moi c'est Aurélie :) Amoureuse du Maroc depuis mon adolescence, cela fait 7 ans que j'y habite avec ma petite famille. Après des débuts quelque peu rocambolesques, aujourd'hui je m'y sens comme un poisson dans l'eau et j'ai bien l'intention de t'aider toi aussi à y parvenir !

(2) commentaires

Ajoute ta réponse
Partagez1
Enregistrer
Buffer
Tweetez
WhatsApp
1 Partages