5 Conseils pour Favoriser le Bilinguisme de ton Enfant au Maroc

Famille au Maroc

​Salam aleikoum, hello, hola !

Une des raisons qui poussent de nombreux parents à s’installer avec leur famille au Maroc, c’est la possibilité d’offrir à leurs enfants la richesse d’une double culture, dont notamment la maîtrise de deux, trois, voire quatre langues.

J’ai pu constater depuis ces dernières années combien les Marocains avaient une facilité pour l’apprentissage des langues étant donné leur curiosité et leur ouverture vis-à-vis du monde.

Il n’est pas rare de les voire maîtriser l’arabe, le dialecte marocain (darija), le français/l'espagnol, voire parfois en prime l’anglais et la langue amazighe (berbère).

​Bien sûr cela dépend beaucoup de la qualité de la scolarité dont ils ont pu bénéficier mais aussi de leurs efforts personnels (j'ai vu des jeunes filles ayant fait tout leur cursus en école publique marocaine maîtriser parfaitement l'anglais grâce à leurs initiatives personnelles mais aussi, ne l'oublions pas, à l'effort de leurs professeurs).

Étant moi-même maman, j’ai pu avoir la confirmation qu’il n’est pas bien difficile d’éduquer ses enfants dans un environnement bilingue, voire trilingue si on fait rentrer le darija dans la case « langue » (personnellement, je le considère comme un dialecte).

Aussi, voici quelques conseils, non pas d'une experte en bilinguisme, mais liés à ma propre expérience, pouvant t’aider à transmettre à tes enfants plusieurs langues, dans le contexte du Maroc... ou ailleurs.

Pour celles et ceux d’entre vous qui souhaiteraient faciliter l’apprentissage d’une autre langue, comme par exemple le darija ou l’arabe, dans un contexte non marocain, en France par exemple, les trois premiers conseils seront les plus adaptés.


1- ​Analyse ton environnement de vie

​Mon premier conseil, c'est d'analyser ta propre situation, donc ton environnement de vie et celui de ta famille. ​

Regarde dans ton cas quelle(e) est(sont) la(les) langue(s) qui est(sont) la(les) plus présente(s) dans l’environnement de ton enfant, que ce soit à la maison mais aussi à l’école.

En fonction de ça, privilégie avec lui le dialogue et les activités dans la langue (voire les langues) qu’il a peu l’occasion de pratiquer.

Fais preuve d'inventivité, afin de faire aimer la langue à ton enfant, et surtout montre-toi positif(ve) et encourageant(e).

Commence par une seule langue, c'est largement suffisant, puis tu pourras en ajouter une seconde par la suite.

Et plus tôt tu commenceras, mieux ce sera

Par exemple si tu es exclusivement francophone, et que ton enfant est dans une école française, privilégie pour lui l’apprentissage de la langue arabe et du darija, voire par la suite de l’anglais.

​2- ​Entraidez-vous entre conjoint(s) et proche(s)

​Si tu ne sais parler que le français et que ton/ta conjoint(e) ou bien un proche maîtrise bien l’arabe, le darija, voire l’anglais, alors insiste pour qu’il/elle parle et fasse des activités avec ton enfant quasi exclusivement dans ces langues (encore une fois, une à la fois).

​D'ailleurs les experts en bilinguisme recommandent souvent à chaque conjoint de parler dans une seule langue afin que l'enfant associe chaque parent à telle langue (un conseil que je n'ai cependant pas suivi à la lettre).

J’ai pu constater combien par exemple la seule lecture d’histoires ou de bandes dessinées dans la langue recherchée le soir avant de s’endormir peut faire des miracles.

Par exemple pour la langue arabe, je te recommande la revue pour enfants "Majid" ماجد, une revue hebdomadaire provenant des Émirats Arabes Unies, qui coûte 8 dirhams au Maroc, ou encore "Alarabi Assaghir" العربي الصغير  venant du Koweït.

Concernant le darija, on trouve quelques histoires pour enfants dans les grandes librairies au Maroc, la plupart du temps écrites en caractères arabes.

Enfin pour les autres langues comme par exemple l'anglais, il existe beaucoup de bouquins dans les librairies, mais aussi chez les vendeurs de livres d'occasion au Maroc.

apprendre-arabe-enfant-revue

Revue Majid, 8 dirhams au Maroc

apprendre-arabe-enfants

Revue Alarabi Assaghir

apprendre-darija-enfants

"Le Petit Prince" en version "darija" 🙂

apprendre-anglais-enfants

Manuel acheté chez un vendeur d'occasion au Maroc, 20 dirhams

3- ​Comble avec l'école ce que tu ne peux offrir à la maison

​Si par exemple à la maison on parle français, alors privilégie une école où il apprendra en priorité une langue autre que le français, notamment l’arabe et l’anglais.

Dans le cas d’une école privée marocaine, il apprendra à coups sûrs le darija avec ses camarades de classe, même si ça peut prendre un peu de temps.

Cependant, si tu viens d’arriver au Maroc, évite qu’il y ait une rupture trop brutale entre la nouvelle et l’ancienne école de ton enfant, au risque de le dégouter du Maroc.

Parfois, une année ou deux dans une école pour favoriser la transition peut être une bonne idée, avant de poursuivre avec une école plus adaptée aux objectifs pédagogiques que tu souhaites atteindre avec ton enfant.

​Vis-versa, comble à la maison l’apprentissage de la langue qu’il n’apprend pas ou peu à l’école, notamment s’il est scolarisé en mission française ou étrangère.

Ce conseil est valable si tu n'habites pas au Maroc, où je t'invite à privilégier la communication en darija et/ou arabe à la maison.

Avoir un enfant bilingue ou trilingue au Maroc, c'est pas compliqué ! Découvre-le dans cet article;

Clique pour Tweeter !

4- Procède par ordre de priorité

Demande-toi, quelle est la priorité pour mon enfant là maintenant ? Quelle langue/quel dialecte, lui sera la/le plus utile là dans l'immédiat, et pourquoi ?

​Si tu habites le Maroc, je pense dans un premier temps qu'il s'agit du darija, afin que ton enfant ne se sente pas exclu dans ses contacts avec les autres enfants et la société en général au Maroc.

Puis, ou parallèlement dans l’idéal, l’arabe.

Ensuite l’anglais pour l’ouverture que cela lui offrira en termes de débouchés professionnels.

L’espagnol ou l’amazighe n’est pas en reste si tu maîtrises cette langue, ou bien quelqu’un de ta famille. L'espagnol est notamment utile dans les ex régions colonisées par l'Espagne, comme le nord du Maroc. Et le berbère est à mon sens très utile notamment si tu habites dans des régions à majorité ​amazighe, comme Agadir et ses environs.

​Le français il l’apprendra avec toi et à coup sûr à l’école s’il est en école privée marocaine ou en mission française.

Mais l’ordre de priorité est subjectif puisqu’il dépend de toi et des objectifs pédagogiques que tu envisages pour ton enfant.


Je t'offre un guide pratique de 70 pages, " 47 conseils pratiques pour prendre un bon départ et t'épanouir au Maroc ", qui te donne les clés indispensables pour vivre une vie sereine et épanouie au Maroc !

Pour le recevoir immédiatement dans ta boîte mail, renseigne simplement ton prénom et ton adresse mail :

Je garde jalousement tes coordonnées et ne les transmettrai à personne

​5- ​Ne compare pas ton enfant aux enfants non bilingues

​Ne comparons pas l'incomparable.

Un enfant qui baigne dans deux voire trois langues dès ses premiers mois prendra certainement plus de temps pour parler clairement qu’un autre enfant.

​Le mien a parlé un « chinois » incompréhensible de tous sauf de ses parents pendant pas loin de trois ans !

J'avais des remarques désobligeantes selon lesquelles il était "en retard".

​Puis il a parlé exclusivement darija bien qu’il comprenait parfaitement le français car son environnement était à majorité "darijaphone", et  par peur qu’il ne parle que le français avec moi en grandissant, j’ai alterné avec lui les deux langues, mais en privilégiant davantage le darija dans la communication quotidienne.

Ce n’est que face à « l’urgence » qu’il puisse parler français avec ma famille notamment lors de séjours en France que j’ai davantage parlé cette langue, pour qu’au final l'été de ses 3 ans et demi tout se débloque : la compréhension et l’expression en darija et en français.

La langue arabe a suivi naturellement grâce au travail de l’école, des parents à la maison… Et aussi, avouons-le, des dessins animés en arabe 😊

Donc donne le temps à ton enfant, et ne t'inquiète pas plus que de mesure s'il parle un peu moins vite que les enfants qui n'apprennent qu'une seule langue.

​Découvre 5 conseils d'une maman expatriée au #Maroc pour aider ton enfant à apprendre facilement l'arabe et le dialecte marocain !

Clique pour Tweeter !

Au final, un enfant bilingue voire trilingue depuis sa petite enfance est un enfant particulièrement ouvert sur le monde et qui présente ensuite un intérêt particulier et une aisance naturelle pour l’apprentissage d’autres langues​, mais pas seulement !

Dans tous les cas, il ne sert à rien de se braquer, de forcer l’enfant, ni de s’inquiéter plus que de mesure pour accélérer l’apprentissage de son enfant. En pratiquant ces quelques conseils et en agissant avec bienveillance, mais aussi par le jeu, la répétition et les activités ludiques/créatrices, ton enfant acquerra tôt ou tard la maîtrise de plusieurs langues au Maroc.

Une richesse qui l’accompagnera toute sa vie !


Et toi, as-tu des questions ou bien des conseils pour faciliter l’apprentissage de plusieurs langues aux enfants ?

​​Si oui, la parole est à toi en commentaire !

​Enfin, tu seras formidable de partager cet article à tes contacts qui ​sont susceptibles d'être intéressés par ce sujet.

Allah yerhem l'walidine (merci) !

aurelie-maroc-emoi
Comment aider ton enfant à apprendre plusieurs langues au Maroc comme le dialecte marocain (darija), l'arabe, le français, l'anglais, etc? Découvre-le dans cet article !
Suivre

À propos de l'auteur

Moi c'est Aurélie :) Amoureuse du Maroc depuis mon adolescence, cela fait 7 ans que j'y habite avec ma petite famille. Après des débuts quelque peu rocambolesques, aujourd'hui je m'y sens comme un poisson dans l'eau et j'ai bien l'intention de t'aider toi aussi à y parvenir !

(2) commentaires

Ajoute ta réponse
2 Partages
Partagez
Enregistrer1
Buffer1
Tweetez
WhatsApp