Comment Se Comporter Dans La Rue Au Maroc ?

Vie quotidienne au Maroc

​[ Temps de lecture : 20 mn, sauf si tu as fait la formation Boosteur d'Intelligences 😉 ]

​Salam aleikoum, hello, hola !

​Quand on vient de s'installer au Maroc ou bien qu'on y passe des vacances, il est fréquent de se sentir un peu perdu(e), désorienté(e), voire de ressentir une certaine appréhension à l'idée de sortir dehors.

​Je comprends tout à fait cela, car pour ma part dans mes premiers temps au Maroc j'avais peur de sortir dehors, j'étais incapable de me repérer, et j'avais l'impression que jamais je ne serai capable de sortir non accompagnée !

Une impression de ​dépendance et d'impuissance qui a vraiment été dure à accepter pour moi qui était parfaitement autonome en France.

Aujourd'hui je sors seule sans appréhension, je sais très bien me repérer, ce qui ne m'empêche cependant pas de continuer à apprendre en matière de comportement au Maroc, et aussi de préférer être accompagnée lorsque je me rends dans certains endroits.

​Car ​chaque pays a ses codes, ​qui sont intégrés dès le plus jeûne âge notamment avec les parents, via l'observation, l'écoute et le mimétisme ; si bien qu'ils en deviennent normaux et partie intégrante de ​la façon d'agir propre à chaque peuple.

Le Maroc n'échappe pas à cette règle.

​C'est une partie de ces codes que je vais te livrer dans cet article, puisque je vais te donner 7 conseils pour t'aider à adopter le comportement adéquat au Maroc, que tu sois une femme, mais aussi un homme.

Ils sont le résultat de mes huit années d'expérience de vie au Maroc, et de tout ce que j'ai appris avec les Marocain(s) en la matière.

Tu verras que certains sont universels, mais que d'autres sont typiques du Maroc, de sa culture, ou bien de sa situation socio-économique.

Ces conseils te seront utiles dans la vie de tous les jours surtout le temps que tu t'adaptes, mais aussi sur le long terme si tu voyages à travers le Maroc, quand bien-même tu y vis.

​En espérant qu'ils te seront des plus utiles. Excellente lecture !


1- ​​​Choisis à qui ​tu demandes un renseignement

​Mon premier conseil, ​c'est de choisir la personne à qui tu demandes un renseignement​.

Quand on ne sait pas encore bien comment se repérer, on peut être tenté de demander à "Monsieur ou Madame tout le monde" dans la rue, ou bien à une personne qui semble bien connaître mais dont la discrétion n'est pas des plus grandes.

Par exemple les personnes qui gardent les voitures ont tendance à être de bon conseil mais souvent ils parlent fort et font de grands gestes pour t'indiquer l'endroit, ce qui n'est pas très discret, surtout si tu n'es pas accompagné(e).

​​Il faut éviter au maximum de te faire repérer comme une personne qui n'est pas du coin, ou même du pays, afin ​de ne pas être la cible de toute personne potentiellement mal intentionnée.  

Donc si tu as besoin d'un renseignement, préfère toujours demander dans un endroit fiable à l’abri des regards, comme par exemple une boutique, une épicerie (de préférence celles où il faut rentrer à l'intérieur pour parler à l'épicier), ou si tu ne maîtrises pas le darija (dialecte marocain) un endroit comme un laboratoire d'analyses par exemple. 

Tu iras demander directement à la personne qui tiens la boutique/épicerie, ou bien ​celle à l'accueil. 

Ainsi, ta demande sera formulée discrètement, et généralement la personne connaîtra bien le quartier donc pourra te renseigner.

Ensuite quand tu auras une expérience de vie solide au Maroc, tu sauras dans quels cas et à qui demander dans la rue, selon son attitude.

​2- ​​Adopte la bonne attitude

​​J'ai pour habitude de dire que les Marocains (au Maroc) sont des "sociologues et anthropologues nés".

C'est-à-dire que j'ai rencontré énormément de personnes au Maroc, surtout d'origine populaire, qui sont capables en un coup d’œil de savoir, selon ton habillement, ton attitude, ta façon de parler, etc., si tu es du coin ou pas, de ​telle région du Maroc ou de l'étranger, d'origine populaire ou aisée, etc.

Cela a des avantages, mais ce "don" s'il est utilisé par une personne mal intentionnée peut se retourner contre toi.

​Certaines personnes savent par exemple lire en un regard sur ton visage, et si tu lui parais être une personne gentille ou au bon cœur, elle essaiera de te demander ce qu'elle souhaite.

Donc quand tu sors dans la rue, sans pour autant être traumatisé(e), garde en tête qu'il est possible qu'une telle personne t'ai repéré(e).

Pour éviter cela, il est important d'adopter l'attitude appropriée, et d'être concentré dans tes actions. En darija on appelle ça "koun tqil w rzin" (sois lourd et censé).

Ainsi, quand tu sors dans la rue, évite au maximum de te laisser distraire par ce que tu rencontres, ou encore de regarder dans tous les sens comme une "girouette", notamment si tu es au marché (souk).

Évite au maximum de regarder ou fixer les gens dans la rue, qu'il s'agisse des passants ou encore des personnes qui mendient (j'y reviendrai dans le point suivant).

Ne souris pas à une personne inconnue, surtout si elle est du sexe opposé (peut être compris comme une "avance"), à moins qu'il s'agisse d'un enfant ou d'une personne âgée qui ne mendie pas (je t'expliquerai plus loin), et là encore évite dans tes débuts au Maroc.

Ne réponds pas quand on te demande un renseignement dans la rue, surtout si tu n'as pas une expérience solide au Maroc. Contente-toi de dire "ma 3arfch" (je ne sais pas), puis trace ton chemin. Si tu ne maîtrises pas le darija, c'est l'attitude que tu devras observer automatiquement.

Peut-être que tu paraîtras sec/sèche, mais si la personne a vraiment besoin d'un renseignement, elle demandera à une autre personne du coin et aura sa réponse. 

Car toi, tu n'es pas encore en mesure de prendre le risque de répondre à une personne qui peut-être n'a pas une bonne intention.

Pour illustrer mon propos qui doit te sembler extrémiste, laisse-moi te raconter une anecdote qui m'est arrivée il y a deux ans, alors que ça faisait 6 ans que je vivais au Maroc et que j'avais tout de même une bonne expérience du pays ainsi qu'une maîtrise courante de la langue.

Je partais faire mes courses comme à mon habitude, quand un homme d'environ 50 ans m'a interpelée dans la rue, alors que j'ai toujours pour habitude de marcher sans regarder qui que ce soit. 

Il m'a dit qu'il cherchait sa mère qu'il n'avait pas vue depuis son enfance (cas fréquent en cas de divorces au Maroc), en me donnant son nom, et l'endroit approximatif où on lui a dit qu'elle habite.

Je lui ai répondu que je ne savais pas, que d'ailleurs je ne connaissais pas bien le coin (je venais de déménager). Grave erreur !

Il a ensuite commencé à parler à une vitesse incroyable (en darija) si bien que je ne me souviens même plus de quoi il a parlé exactement, en disant notamment qu'aujourd'hui on est vendredi et qu'il faut faire aumône de henné (jamais entendu ça auparavant !!!). 

Je précise que cet homme avait toute sa lucidité et qu'il savait très bien ce qu'il faisait. D'ailleurs une femme portant des lunettes de soleil l'a rejoint à ce moment-là, dans le but de m'inspirer confiance, puisqu'à plusieurs reprises je l'ai regardée pour voir si elle allait partir, ce qu'elle ne fit pas​ (anormal connaissant le contexte).

J'ai au bout de 3 ou 4 minutes eu la lucidité de partir en disant "​ma 3arfch", et quand j'ai ensuite raconté cela à mon entourage marocain, on m'a confirmé que c'était bien là une tentative ​malveillante, ayant recours notamment à des procédés obscures...

​En analysant ma réaction, j'ai pu déterminer trois erreurs :

Découvre toutes les erreurs à ne pas faire quand tu te balades dans la rue au #Maroc !

Clique pour Tweeter !

Erreur n°1 : D'avoir répondu à cet homme, plutôt que de dire d'emblée "ma 3arfch" et de tracer mon chemin. Il s'agissait là d'un homme encore dans la force de l'âge, du pays, et il savait pertinemment que par respect s'il a un renseignement à demander il doit de préférence le faire auprès d'un homme. S'il s'est adressé à moi, c'est qu'il a repéré d'emblée mes traits de visage qui ne sont pas typiquement marocains, ainsi que ma nature réservée et serviable.

Erreur n°2 (la pire !) : Dire textuellement que je ne connais pas bien l'endroit. JAMAIS tu ne dois dire ou faire comprendre à ton interlocuteur que tu n'es pas du coin, surtout si tu es seul(e). 

Erreur n°3 : rester 3 ou 4 minutes à écouter les balivernes de cet​ homme en croyant que la présence de cette femme est un gage de confiance. J'aurais dû partir tout de suite.

​Pour résumer la bonne attitude à observer au Maroc surtout si tu n'as pas encore beaucoup d'expérience de vie : marche d'une manière sûre, à une allure normale, sans regarder les gens, et en évitant de parler à voix haute surtout si tu ne parles pas en darija. ​​​

A cela tu ajouteras certaines précautions liées aux objets que tu possèdes.

3- ​​Ne "tente pas le diable"

​​Quand j'utilise cette expression, c'est pour te donner des conseils qui t'aideront à éviter d'être victime de vol.

Qu'on soit clair, personnellement je me sens plus en sécurité au Maroc qu'en France.

Cependant, il faut que tu gardes à l'esprit que le Maroc est un pays où il existe un véritable fossé entre d'un côté, une majorité de gens qui vivent au jour le jour voir survivent, et de l'autre une minorité qui vit comme des gens de la classe aisée en France ou aux USA. La pondération entre les deux est rare.

Alors évidemment, cela crée des injustices et des tentations, surtout pour certains jeûnes, a fortiori s'ils n'ont pas trouvé d'autre échappatoire à la dure réalité que dans la drogue. 

Pour éviter les vols au Maroc, je te conseille donc :

​Concernant les téléphones portables

Règle n°1 : ne téléphone ou ne réponds jamais à un appel en pleine rue. Préfère le faire dans un endroit couvert (café, centre commercial...), ou alors si c'est vraiment urgent mets-toi sur le côté, par exemple contre un mur en plaçant ton téléphone de ce côté-ci. 

Règle n°2 : si tu as un "smartphone" ou une tablette, ​évite au maximum de les utiliser en pleine rue ou dans un endroit populaire (où la majorité de la population est peu aisée économiquement). Préfère les utiliser notamment dans un endroit couvert comme je l'ai précisé juste au-dessus. Je te conseille d'acheter un petit téléphone basique comme ça se faisait il y a 10 ans cela, que tu réserveras uniquement pour les appels, notamment en mettant une carte SIM dont tu donneras le numéro aux personnes qui t'appellent le plus souvent. 

Nostalgie, nostalgie 🙂

Concernant les sacs et sacs à main

Règle n°1 : Privilégie au maximum les sacs dits "en bandoulière", les sacs à dos et les sacs qui s'attachent à la taille, surtout quand tu voyages, que tu te rends dans un quartier populaire ou encore à un endroit où la foule est présente. Il devra de préférence être d'un aspect et d'une couleur discrète.

Règle n°2 : Si tu es adeptes des sacs à main, je te conseille de ne les utiliser qu'en centre-ville ou bien dans les quartiers dits "classe moyenne" ou aisés, en préférant toujours les porter sur ton épaule plutôt qu'à la main.

Règle n°3 : Je te déconseille formellement de sortir avec un porte-feuille ou un porte-monnaie à la main. 

Règle n°4 : Quant tu as prévu de faire des achats, prends l'habitude d'emporter avec toi un sac (en plastique, tot-bag, etc.) de la contenance nécessaire et d'un aspect discret dans lequel tu pourras glisser tes achats sans que personne puisse distinguer ce qui s'y trouve.

Pour l'anecdote, à l'époque où les sacs en plastique noir ("mika keHla") étaient monnaie courante au Maroc, les Marocains avaient pour habitude quand ils voulaient transporter une somme d'argent importante ou un objet de valeur, de le mettre dans ce fameux sac en plastique noir, comme s'il s'agissait d'un sac de pommes de terre ou autre chose sans valeur 🙂

Concernant les poches

Règle n°1 : évite de mettre quoi que ce soit de valeur dans tes poches dont l'accès est facile (poches latérales ou bien à l'arrière d'un pantalon notamment), qu'il s'agisse d'un téléphone, d'une certaine somme d'argent, d'un portefeuille, de clés ou autres.

Fais en sorte de ne ranger ce genre d'objets que dans une poche intérieure dont l'accès est difficile ou bien un sac du type conseillé au point ci-dessus.

Règle n°2 : Si tu vas dans un endroit où il y a beaucoup de monde concentré au même endroit (ex : Jamâa El Fna 🙂  ),  suis scrupuleusement la règle n°1 précédente, évite au maximum de porter des bijoux de valeur, et préfère utiliser un sac à dos que tu porteras sur l'avant (PS : ce dernier conseil, c'est mon père qui me l'a appris dans le métro de Paris 😉 ).

Concernant la mendicité

​Je pourrais écrire un article entier sur la mendicité au Maroc tellement c'est un vaste sujet.

Ce n'est qu'au bout de quelques années que j'ai compris pourquoi les Marocains me semblaient parfois faire preuve de si peu d’empathie envers ces personnes souvent assises à même le sol.

Pour résumer, sache qu'au Maroc il existe deux types de mendicité : une mendicité qui est le reflet d'une réelle détresse humaine, et une mendicité tout aussi voire plus importante qui est un "business" à part entière.

Nous connaissons par exemple un entrepreneur qui un jour a proposé à une personne qu'il voyait ​​​toujours mendier au même endroit de travailler dans sa société de bâtiment, pour une somme correcte. La personne a refusé en prétextant qu'elle gagnait bien plus en faisant la manche... #NoComment 

Mes conseils en la matière ​sont les suivants :

Règle n°1 : évite de regarder les personnes qui mendient car c'est souvent ainsi que les moins bien intentionnées en profiteront pour s'accrocher à toi jusqu'à ce que tu donnes, ce qui peut dégénérer. Si une personne te suit et refuse de te quitter, dis-lui d'un ton ferme "Allah isehel" (que Dieu te facilie) et trace ton chemin sans la regarder.

Règle n°2 : ne sors JAMAIS ton porte monnaie ou tes pièces pour donner à quelqu'un ! Sois tu gardes dans ta main ou ta poche latérale quelques pièces de 1 ou 2 dirhams que tu réserveras uniquement pour donner aux personnes qui mendient, soit niet ! Car en sortant ton porte-monnaie, porte-feuille ou autre, tu t'exposes à être volé(e) de la part d'une autre personne qui t'observait peut-être de loin, ou bien la personne qui mendie parfois ne se gênera pas de te dire la somme qu'elle veut...

Règle n°3 : préfère donner aux personnes qui mendient de manière silencieuse ou discrète, plutôt qu'à celles qui ​haranguent les passants. Je te l'ai dit c'est un très vaste sujet, mais souvent les personnes en détresse ont honte de mendier, et d'ailleurs elles ont souvent besoin d'une solution durable plutôt que 2 dirhams par ci par là.

Du jamais vu ! Enfin un article complet qui m'explique les précautions à prendre dans la rue au #Maroc !

Clique pour Tweeter !

4- ​À chaque environnement sa tenue

​Chacun ses propres goûts et convictions en matière d'habillement, et en aucuns cas les conseils suivants ne visent à privilégier une "norme" particulière.

Ils sont plutôt inspirés de la "sagesse" concernant chaque contexte, et concernent autant les vêtements à proprement parler que les accessoires (bijoux, objets de valeur, sacs, etc.).

Règle n°1 : choisis une tenue dont la valeur économique va de pair avec la zone géographique où tu te rends. Si tu te rends dans un quartier populaire modeste ou à la campagne, alors porte une tenue modeste (je n'ai pas dit "négligée" ou sale !) qui ne laisse pas apparaître une certaine richesse. A contrario, si tu vas dans un quartier aisé porte une tenue de bon goût et de qualité. Si tu vas au centre ville préfère aussi une tenue qui soit correcte et adaptée.

J'ai toujours été étonnée de voir combien les Marocain(e)s au Maroc avaient généralement cet art de ressembler au caméléon, sachant parfaitement quand porter une tenue traditionnelle marocaine, quand porter une tenue type "européenne", quand porter une tenue très simple, sans pour autant renier leurs convictions profondes.

Règle n°2 : choisis une tenue qui respecte les convictions culturelles du Maroc, qui varient aussi en fonction des régions, des villes et des quartiers.

​Pour une femme, je déconseillerai formellement de porter une tenue courte, moulante ou "tape-à-l’œil" dans un quartier populaire ou à la campagne (ce qui n'oblige en rien à se voiler si cela n'est pas dans tes convictions) ; évite notamment que tes rondeurs de "devant" et de "derrière" soient mises en valeur... Dans les grandes villes, quand bien même j'ai maintes fois vues certaines Marocaines porter des mini-jupes ou des décolletés plongeants, je te conseille de garder une certaine mesure, car tu pourras le remarquer, un certain nombre (pas tous, grande nuance) d'hommes Marocains de 15 à 77 ans ont un regard à 360° avec tête pivotante à 180° (comprendra qui voudra ^​ ^ ), les plus téméraires n'hésitant pas à te coller pour obtenir ton numéro ou à avoir la main baladeuse.

Pour un homme, c'est plus cool en la matière, mais je conseille tout de même d'éviter dans les campagnes les vêtements courts (genre shorts au-dessus des genoux) ou moulants, considérés comme "hchouma" (honteux), et de manière générale d'éviter les vêtements efféminés. ​

Je t'offre un guide pratique de 70 pages, " 47 conseils pratiques pour prendre un bon départ et t'épanouir au Maroc ", qui te donne les clés indispensables pour vivre une vie sereine et épanouie au Maroc !

Pour le recevoir immédiatement dans ta boîte mail, renseigne simplement ton prénom et ton adresse mail :

Je garde jalousement tes coordonnées et ne les transmettrai à personne

5- Choisis ton chemin et ton lieu de sortie

Préfère toujours sortir dans les lieux fréquentés par beaucoup de monde, et si possible, bien fréquentés. A contrario, ne te rend jamais dans un endroit "désert" où il n'y a presque personne, à moins d'être accompagné(e) d'une personne de confiance.

Par ailleurs, pour te rendre à un endroit, privilégie toujours de passer par les rues principales, larges et où il y a du monde, plutôt que les petites rues étroites où il y a peu de monde.

Enfin, passe toujours si tu sors la nuit par les endroits bien éclairés. Cependant, je te conseille de choisir ton heure de sortie. 

6- Choisis ton heure de sortie

​Même si au Maroc les gens ont souvent pour habitude de sortir parfois jusque très tard dans la nuit, garde en tête que toi, tu n'as pas (encore) la connaissance du pays qu'ils ont acquise depuis leur enfance, et que quoi qu'il en soit beaucoup sont attentifs notamment à leurs heures de sortie.

J'en profite aussi pour te dire que ​l'attitude parfois "protectionniste" qu'ont parfois les Marocain(e)s vis-à-vis de toi n'est pas qu'une lubie de l'esprit ni une remise en question de ton droit à l'autonomie, mais est basée sur leur expérience du Maroc ; ils veulent tout simplement t'éviter de vivre une ​situation qui pourrait te choquer voire te dégouter de ce pays.

Aussi, je te déconseille vivement de sortir seul(e) tôt le matin ou après la tombée de la nuit, ou à une heure trop tardive. C'est encore plus le cas si tu es une femme.

Si tu es accompagné(e) d'une personne de confiance (ami(e), membre de ta famille...), tu pourras te permettre davantage de déroger à cette règle.

7- Préfère parfois sortir accompagné(e)

​​J'ai beau vivre depuis 8 ans au Maroc et savoir très bien m'y débrouiller par moi-même, je continue parfois de préférer me rendre à certains endroits ou à certaines heures accompagnée d'un(e) proche.

Ce n'est pas un manque de confiance en moi, mais l'application du ​dicton "mieux vaut prévenir que guérir".

Aussi, je te conseille si tu vas dans un quartier populaire dont la situation socio-économique est difficile, dans un endroit que tu ne connais pas ou peu, mais aussi si tu dois sortir dans des lieux ou à des heures que je t'ai déconseillés ci-haut, d'être accompagné(e).

Si tu es une femme, le mieux est d'être accompagnée d'un homme de confiance, ton mari, ou autre. Ce n'est pas là entretenir des "clichés", mais au Maroc, être accompagnée par un homme, c'est un signe de protection.

De manière générale, homme comme femme, dans les cas que je viens de t'énumérer, préfère sortir accompagné par un(e) ami(e) ou une personne proche. Par exemple pour me rendre dans un marché de vêtements situé dans un quartier populaire, je préfèrerai toujours y aller avec une amie ou une belle-sœur que seule. 

Enfin, quand il est question de découvrir un endroit que tu ne connais pas ou peu, préfère être accompagné(e) d'une personne qui vis au Maroc et connais bien le pays ou au moins la ville que tu veux découvrir.

Une dernière anecdote : je connais une amie Marocaine vivant à l'étranger qui lors de ses dernières vacances d'été au Maroc a voulu se rendre avec une autre amie dans un quartier de Tanger. Toutes deux ne connaissaient pas bien cet endroit, si bien qu'elles ​se sont trompé dans la destination qu'elles ont indiqué au chauffeur de taxi.

Elles se sont ainsi retrouvées dans un des quartiers les plus ​"sensibles" de ​la ville, et même s'il ne leur est rien arrivé, elles ont eu bien de la chance que certains habitants dudit quartier les mettent en garde de la dangerosité de l'endroit et leur indiquent comment en sortir.

Si elles avaient été accompagnées d'une personne qui connait bien cette ville, jamais elles n'auraient fait cette erreur...

Maintenant je sais exactement comment me comporter dans la rue au #Maroc avec cet article ultra complet de @MarocEmoi !

Clique pour Tweeter !

​Conclusion

A​près avoir lu cet article, tu dois te dire que le Maroc "c'est chaud" et que ça fait peur d'y aller !

Il n'en est rien. En 8 ans, Dieu soit loué, je n'ai jamais eu le moindre problème de sécurité, ni fait face à aucun manque de respect.

Aussi, n'adopte pas l'attitude inverse en ayant peur de tout et de rien ainsi qu'en doutant et en ayant une mauvaise opinion de chaque personne que tu croiseras !

Car si tu ​lis objectivement les conseils que je t'ai donnés, tu verras que beaucoup sont applicables en France ou partout ailleurs puisqu'ils rentrent dans le "principe de précaution".

De plus, sache que ces conseils sont à prendre plutôt à la lettre si tu viens de t'installer au Maroc ou bien si tu y viens occasionnellement en vacances, mais qu'au fur et à mesure des semaines, mois et années passés dans ce pays, tu apprendras à faire la part des choses, à être souple et à mesurer ta façon d'agir et d'analyser les situations sans que tu n'aies besoin d'avoir recours à mes conseils de manière mathématique.

​Et c'est là mon plus grand but : que tu puisses acquérir ta propre expérience positive au Maroc afin de ne plus avoir besoin de mes conseils ni de Maroc Émoi 🙂

Et toi, as-tu des questions ou des conseils ​pour adopter la bonne attitude dans la rue au Maroc ?

​​Si oui, la parole est à toi en commentaire !

​Enfin, tu seras formidable de partager cet article à tes contacts qui ​sont susceptibles d'être intéressés par ce sujet.

Allah yerhem l'walidine (merci) !

aurelie-maroc-emoi
Découvre mes 7 conseils en or pour sortir au Maroc en toute sécurité.
Suivre

À propos de l'auteur

Moi c'est Aurélie :) Amoureuse du Maroc depuis mon adolescence, cela fait 7 ans que j'y habite avec ma petite famille. Après des débuts quelque peu rocambolesques, aujourd'hui je m'y sens comme un poisson dans l'eau et j'ai bien l'intention de t'aider toi aussi à y parvenir !

1 Partages
Partagez
Enregistrer
Buffer1
Tweetez
WhatsApp